Les grades du thé Les thés

Les grades du thé

Avez-vous déjà remarqué sur certains paquets de thé des sigles : FOP, SFTGFOP, GFBOP ? Avez-vous déjà bu un thé orange pekoe sans vraiment déceler un parfum d’orange lors de la dégustation?
Ces sigles et noms ont trait aux grades du thé noir, qui sont en grande partie un héritage du colonialisme britannique aux Indes. Ces grades ne concernent donc pas les thés chinois, coréens, vietnamiens, japonais ou taïwanais mais essentiellement les thés noirs d’Inde, du Sri Lanka et d’Afrique du Sud.

A quoi servent les grades du thé ?

Ces grades renseignent sur la taille des feuilles d’un thé. Selon l’état des feuilles et la période de la cueillette, le thé sera de plus ou moins bonne qualité et sa durée d’infusion variable.
Il existe 3 types de grades: un pour les feuilles entières (FOP), un pour les feuilles brisées (OP) et un troisième relatif aux feuilles brisées.
L’infusion d’une feuille entière sera beaucoup plus longue que celle d’une feuille brisée ou que celle des débris de thé que contiennent certains sachets. Il est important que les feuilles soient toutes de tailles similaires, même s’il s’agit d’un mélange.

Comment s’y retrouver ? On peut résumer ainsi les grades : plus le sigle contient de lettres, plus le thé contient de bourgeons et donc plus il est haut de gamme.

Les grades des thés noirs sont établis selon la taille des feuilles du théier

Les grades des thés noirs sont établis selon la taille des feuilles du théier. Les bourgeons et les plus jeunes pousses ont le grade le plus élevé.

S : Souchong : grandes feuilles très larges, roulées dans la longueur, essentiellement utilisées pour les thés fumés. Cf. Lapsang Souchong
P : Pekoe : feuilles qui ne contiennent pas de bourgeons.
OP : Orange pekoe :
Les hollandais ont joué un grand rôle dans le commerce et l’importation du thé en Europe à partir du 17e siècle. Orange est une allusion à la maison royale néerlandaise, Oranje Nassau.
Pekoe, est un dérivé d’un mot chinois signifiant duvet blanc : les jeunes bourgeons en sont recouvert.
C’est le grade de thé basique. Il signifie que le thé est composé de jeunes feuilles courtes, récoltées au moment où le bourgeon devient feuille.
FP : Flowery Pekoe. Les feuilles sont longues, peu larges, roulées en boule
FOP : Flowery Orange Pekoe. C’est une cueillette très fine, on récolte le bourgeon et les deux premières feuilles de chaque pousse. Les bourgeons présentent parfois un léger duvet blanc ou jaune, qui a donné le nom de golden tip.

FP : Flowery Pekoe : les feuilles sont longues, peu larges, roulées en boule
FOP : Flowery Orange Pekoe. C’est une cueillette très fine, on récolte le bourgeon et les deux premières feuilles de chaque pousse. Les bourgeons présentent parfois un léger duvet blanc ou jaune, qui a donné le nom de golden tip.

Dans certaines régions, comme l’Inde du Nord, la classification va plus loin :
GFOP : Golden Flowery Orange Pekoe. FOP contenant des bourgeons dorés.
TGFOP : Tippy Golden Flowery Orange Pekoe. GFOP contenant des nombreux bourgeons dorés.
TGFOP 1 : Tippy Golden Flowery Orange Pekoe One. TGFOP de qualité supérieure.
FTGFOP : Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe. TGFOP de grande qualité.
FTGFOP 1 : Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe One. FTGFOP de qualité supérieure.
SFTGFOP : Special Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe. FTGFOP de qualité exceptionnelle.
SFTGFOP1 : Special Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe One. SFTGFOP de qualité supérieure.

Les feuilles brisées : OP

Les feuilles brisées, vont donner des thés plus corsés, dont la liqueur sera plus colorée.

BP : Broken Pekoe : feuilles les plus basses du théiers. Absence de bourgeons.
BOP : Broken Orange Pekoe, thé grossier, essentiellement utilisé pour les mélanges.
FBOP : Flowery Broken Orange Pekoe
GBOP : Golden Broken Orange Pekoe
GFBOP : Golden Flowery Broken Orange Pekoe
TGBOP : Tippy Golden Broken Orange Pekoe

Les feuilles broyées : Fanning et Dust

Les feuilles broyées permettent de créer des thés qui infusent très vite et dont la coloration de la liqueur est également très rapide. Le goût est beaucoup moins subtil qu’avec des feuilles entières. On utilise ce procédé essentiellement pour les thés en sachet.
Le F : fannings, les morceaux de feuilles plates de petites tailles
Le D : dust, les feuilles sont broyées pour remplir les thés industriels en sachet et font moins d’un millimètre.

https://www.divinithe.com/wp-admin/post.php?post=591&action=edit