Voyage dans les champs de rooibos

Jeune arbuste de rooibos

Qui, face à sa tasse de rooibos, ne s’est jamais laissé aller à imaginer ce qu’a été la vie de la plante qu’il déguste ? Qui, ne s’est pas retrouvé à déplorer un cruel manque d’images ? Je ne résiste donc pas au plaisir de partager avec vous quelques photos que m’a fait parvenir Maria Kockmann, de chez Cape and Cape, partie en Afrique du Sud, à la rencontre de producteurs de thés et rooibos. Là, elle visite la célèbre ferme de la fille du « père du rooibos », le Docteur Nortier.

 

Rooibos Miss grey de chez Cape and Cape
Rooibos Miss grey de chez Cape and Cape

 

Le rooibos, plante endémique d’Afrique du Sud pousse dans le fynbos, une formation végétale naturelle de la province du Cap-Occidental qui apprécie ce climat méditerranéen. Le WWF a inscrit cette région dans son projet Global 200, qui est également classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.  Nous sommes donc sur une terre très précieuse.

Champs de rooibos près de Clamwilliam
Champs de rooibos près de Clanwilliam

Cette première photo est prise dans la province de Western Cape, à une dizaine de kilomètres de Clanwilliam. Nous sommes à 1 300 mètres d’altitude, mais on peut monter encore plus haut ! Le paysage surprend par son aridité et son sable très très clair. Cela nous renseigne sur la robustesse du rooibos.

Champs de la ferme de Haffie Olivier
Champs de la ferme de Haffie Olivier

 

Ces champs appartiennent à Haffie Olivier. Agée de 75 ans, elle s’occupe de cette ferme avec son fils, également médecin à Clanwilliam. Le grand-père d’Haffie n’était autre que l’illustre Docteur Nortier. Dans les années trente, Pieter le Fras Nortier a effectué des recherches à partir de différentes graines et mis au point une variété de rooibos cultivable.

Vue du champs de rooibos de la ferme de Haffie Olivier
Vue du champs de rooibos de la ferme de Haffie Olivier

 

Les graines sont replantées à même le sable et vont mettre 4-5 ans pour arriver à maturité. L’arbuste vit en moyenne 7 ans et donne jusqu’au bout des graines qui vont être récoltées pour être replantées.

Champs de rooibos fraichement plantés
Champs de rooibos fraichement plantés
Petit rooibos commençant à pousser.
Petit rooibos commençant à pousser

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Images assez inhabituelles de jeunes plants de rooibos. On a peine à imaginer que cette plante au vert si tendre va vivre dans une terre si aride pour devenir un arbuste aérien.

 

Et pour finir, une photo d’un arbuste de 6 mois, qui finira sûrement dans l’une de nos tasses !

Jeune arbuste de rooibos
Jeune arbuste de rooibos

Le rooibos, avenir de l’Afrique ?

Le thé est avant tout une histoire de moments de partage. Les rooibos, une infusion souvent considérée à tord comme un thé, que j’avais bus ne m’avaient pas convaincue. Et puis, j’ai été intriguée par la maison de thés africains Cape and Cape. J’ai été reçue par Maria Kockmann, Tea master, responsable de la communication et du e-commerce de la marque.
Je suis repartie conquise par cette boisson et convaincue qu’elle va être de plus en plus présente dans nos tasses. De même que les thés africains, encore méconnus et parfois méprisés, seront d’ici une dizaine d’années un beau symbole de la capacité de l’Afrique à créer et se renouveler sans cesse.  
Je partage donc avec vous ce voyage dans le monde du rooibos… de qualité.

Arbuste Rooibos
Arbuste rooibos d’Afrique du Sud

DiviniThé : Qu’est-ce que le rooibos et qu’est-ce qui le distingue du thé ?
Maria Kockmann : Le thé est fabriqué à partir d’une plante, le camellia. Le rooibos, souvent à tort appelé thé rouge. Il s’agit en fait d’un buisson qui appartient à la famille des acacias, son nom botanique est Aspalathus linearis. Il contient des tanins mais ne pas de théine.
Le rooibos a besoin de conditions climatiques très spécifiques. L’amplitude thermique des hauts plateaux est forte (entre 40° la journée à 0 la nuit).  Il pousse entre 450 et 900 mètres d’altitude sur des sols acides et sablonneux et il lui faut une certaine pluiviométrie. On l’appelle le Phoenix des plateaux car ses racines très profondes lui permettent de se régénérer malgré les feux.

D : D’où vient le rooibos ?
MK : Il s’agit d’une plante endémique qui au départ poussait de façon sauvage en Afrique du sud, autour de Clanwilliam. On le trouve du cap Nord au cap Occidental de l’Afrique du Sud.
Les écrits du botaniste Léonard Plukenet attestent qu’au 17e siècle, les populations d’Afrique australe en consommaient déjà et sûrement depuis des millénaires.
En 1929, un botaniste, le docteur Nortier mit au point une variété unique de rooibos. Cela contribua grandement au développement du rooibos dont la production doubla après la 2e guerre mondiale.
Le contexte de l’Apartheid et les sanctions de certains pays à l’égard de l’Afrique du sud limitèrent pendant longtemps sa diffusion en Europe et aux Etats-Unis. Entre les années 90 et 2006 la production a été multipliée par trois.

D : Quelle est la durée de vie de cet arbuste ?
MK : Lorsqu’il est cultivé, il vit entre 7 et 10 ans mais le rooibos sauvage peut atteindre 50 ans. Cela dépend des terroirs et des régions.

Récolte des graines des fleurs de rooibosr
Récolte des graines des fleurs de rooibos

D : Comment se présente le rooibos dans la nature ?
MK : Le rooibos a besoin de conditions climatiques très spécifiques. L’amplitude thermique des hauts plateaux est forte (entre 40° la journée à 0 la nuit).  Il pousse entre 450 et 900 mètres d’altitude sur des sols acides et sablonneux et il lui faut une certaine pluiviométrie. On l’appelle le Phoenix des plateaux car ses racines très profondes lui permettent de se régénérer malgré les feux.

Début du traitement du rooibos après récolte
Début du traitement du rooibos après récolte

D : Quelles transformations subit le rooibos avant d’arriver en magasin et dans nos tasses ?

Début de l'oxydation du rooibos à l'air libre.
Début de l’oxydation du rooibos à l’air libre.

MK : La première étape a lieu en octobre. Le rooibos donne des fleurs jaunes et chaque fleur contient une seule graine. Ces graines sont récoltées à partir de décembre et plantées dans des serres au mois de janvier. En juin, on replante les semis à l’air libre dans des pépinières. La première année, les buissons sont taillés. Puis, on attend 3 ans avant d’effectuer la première récolte, entre décembre et avril.
C’est la partie aérienne du buisson qui va être récoltée, feuilles et tiges, pour fabriquer la boisson.

Oxydation pls avancée et séchage du rooibos à l'air libre
Oxydation plus avancée et séchage du rooibos à l’air libre

La seconde étape est la transformation qui présente de nombreuses similitudes avec celle du thé. Les feuilles et tiges sont coupées par une rouleuse afin de libérer les arômes. Etalé sur 20 cm d’épaisseur, le rooibos fermente à l’air libre pendant une demi- journée. On l’arrose régulièrement. L’oxydation donne sa couleur rouge au rooibos et son parfum.

Tris, séchage du rooibos pour conditionnement
Tris, séchage du rooibos pour conditionnement

La troisième étape consiste à tamiser le rooibos et à le pasteuriser. Il peut être ajouté un arôme à ce moment-là. L’aromatisation se fait à posteriori comme pour le thé.

Pour finir, il est conditionné et emballé.
Il faut savoir que 60% de la production de rooibos est destiné à l’export.

conditionnement du rooibos pour stockage et transport
Conditionnement du rooibos pour stockage et transport

D : Quelles sont les vertus du rooibos ?
MK : Le rooibos est reconnu comme anti-oxydant et comme favorisant la digestion.

D : Quel est le temps d’infusion d’un rooibos ?
MK : Entre 5 et 10 minutes. L’avantage du rooibos sur le thé est qu’il ne sera jamais amer, même si vous le laissez infuser trop longtemps.

D : Qu’est-ce que le rooibos vert ?
MK : Il s’agit d’un rooibos non fermenté. Les feuilles sont séchées directement sans oxydation.

Rooibos vert : green mountains - Cape and Cape
Rooibos vert : Green mountains – Cape and Cape

D : Comment sont organisés les producteurs et les vendeurs de rooibos en Afrique du sud ?
MK : Depuis les années 50, le rooibos est à la mode dans les pays anglo-saxons. Cela a accéléré la production et donné naissance au consortium Rooibos Ltd qui regroupe la production des différents pays.
Le contrôle des productions livrées est uniquement visuel. Les grades sont définis à l’œil. Contrairement au thé, cela ne passe pas par la dégustation comme pour le thé. Pour obtenir un rooibos acceptable, les rooibos arrivants différentes régions et divers producteurs sont tous mélangés.

D : Vous voulez dire que toute la production de rooibos passe par le consortium Rooibos Ltd ?
MK : Oui, très peu de maisons de thé africaines sont indépendantes.
Généralement, les marques achètent la production du consortium qui arrive à Hambourg et en font des rooibos parfumés pour la plupart, sans mettre en lumière la richesse des terroirs.

D : La marque Cape and Cape travaille avec ce consortium ?
MK : Non. Nous nous adressons directement aux producteurs. Notre sélection se fait par le goût. Pour cela, nous avons fait appel au sommelier français, Mikaël Grou. Il nous a accompagnés dans la sélection des premiers rooibos, a établi une charte de qualité et formé les personnes sur place.
Pour nos rooibos aromatisés, nous travaillons avec un maitre de thé taiwanais, installé à Capetown. Nous souhaitons inscrire le rooibos comme un produit du terroir, un peu comme le vin avec les différents crus.
Pour le moment, nous proposons des rooibos nature et parfumés ainsi que des thés noir et vert d’Afrique. Nous allons bientôt élargir notre gamme de thés en incorporant des familles de thés inhabituelles dans ce continent comme les wulong, le thé blanc, le pu-erh… .

Boîtes Capes and Cape dont le motif est dessiné par des artistes africains.
Boîtes Capes and Cape dont le motif est dessiné par des artistes africains.

D : Les rooibos et thés de chez Cape and Cape sont-ils bio ?
MK :  Le label bio aurait un coût trop élevé pour nos producteurs, ce serait les pénaliser que d’exiger la labellisation de leur production, et de plus, ceci se répercuterait fortement sur le prix.

D : Comment l’idée est venue de Cape and Cape de créer une marque en France ?
MK : Les fondateurs, Gervanne et Matthias Leridon, sont au départ des collectionneurs d’art africains passionnés par l’Afrique du sud. Ils se sont intéressés au rooibos lorsqu’ils ont acheté une propriété sur place.
Ils ont créés la marque en 2014 et ont dès le départ travaillé directement avec les partenaires locaux. Très vite, ils ont décidé d’intégrer également les thés africains à leur gamme. Les thés noirs d’Afrique ont vraiment une identité spécifique et disposent d’un très fort potentiel d’élaboration de goûts variés. Les thés verts sont surprenants et de nouvelles familles se développent également…

La volonté de Cape and Cape est de promouvoir une image de l’Afrique contemporaine et dynamique, une Afrique de terroirs, loin des clichés. Nous tenons aussi à tisser le lien de ce produit de terroir avec l’art, nous avons ainsi fait appel à des artistes africains pour dessiner les motifs modernes et originaux ornant les boîtes, ou encore créer des « art collections », où des artistes africains revisitent notre packaging, et expriment ainsi l’identité de ce continent attachant.

Maria Koxkmann de Cape and Cape avec...
Maria Kockmann de Cape and Cape avec Maibé Gaye, Chargée de mission marketing.

Des thés parfumés pour incarner Paris

A son époque, Yves Saint-Laurent avait réalisé le rêve fou de milliers de personnes : mettre Paris en bouteille. Les marques de thé, elles, nous proposent de humer et déguster la ville lumière dans une tasse. Toutes celles implantées dans la capitale, françaises ou étrangères, proposent leurs mélanges parfumés estampillés Paris. Alors, n’ayons pas peur des clichés et observons comment ces maisons de thés se représentent la ville…

 

Luxembourg de chez Dammann Frères en infusion
Thé Jardin du Luxembourg de chez Dammann Frères en infusion

Les maisons de thé parisiennes historiques, Dammann Frères, George Cannon, et Mariage Frères s’amusent avec des compositions qui donnent des images de Paris très différentes.

 

 

Feuilles du thé Paris est une fête de George Cannon
Feuilles du thé Paris est une fête de George Cannon
Paris est une fête infusé de George Cannon
Paris est une fête infusé de George Cannon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

George Cannon a créé un mélange : Paris est une fête. La composition est fruitée et pétillante : un thé vert parfumé à la rose, fraise, feijoa, litchi, orange et surtout, surtout, le côté festif de la ville est présent grâce à des arômes naturels de… champagne !
Visuellement, le thé contient des pétales de soucis, bleuets et roses et des morceaux de fraises.

La maison Dammann Frères a joué avec le Paris historique et la notion des jardins. Comme il existe de grands jardins de thé (par exemple, le Singell pour les Darjeelings), il existe des jardins parisiens mythiques. La maison a donc créé trois compositions basées sur des oolongs. Il suffit de les sentir pour être transporté dans un jardin.

 

Dammann Frères : feuilles du thé jardin du Luxembourg
Dammann Frères,  feuilles du thé Jardin du Luxembourg
Dammann Frères : thé Jardin du Luxembourg infusé
Dammann Frères : thé Jardin du Luxembourg infusé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le premier Jardin du Luxembourg a une dominante florale. Il contient des arômes de fleur d’aubépine, de l’aloe vera, de la roses, du jasmin, de l’acacia, et du melons et du prunier.
Jardin des Tuileries est une allusion à son créateur, Le Nôtre qui possédait une collection de plantes exotiques au sein même du jardin. Cet oolong est donc parfumé avec des arômes de kiwis, noix de coco, ananas et litchis.

 

Dammann Frères : thé Jardin des Tuileries feuilles
Dammann Frères : thé Jardin des Tuileries feuilles
Dammann Frères : thé  Jardin des Tuileries infusé
Dammann Frères : thé Jardin des Tuileries infusé et feuilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier jardin choisi pour incarner Paris est celui du Trocadéro. Créé en 1878 pour l’exposition universelle, ce jardin a également servi lors des expositions suivantes à présenter des plantes exotiques. C’est pourquoi ce thé Jardin du Trocadéro contient  des notes de gingembre, citron, mangue, mandarine, bergamote, fleur de tiaré et pamplemousse, avec pour l’aspect visuel des écorces de bergamote et d’orange.

 

Dammann Frères : feuilles de thé Jardin du Trocadéro
Dammann Frères : feuilles de thé Jardin du Trocadéro
Dammann Frères : infusion du thé Jardin du Trocadéro
Dammann Frères : Thé Jardin du Trocadéro infusé et feuilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mariage Frères propose plusieurs compositions parfumées liées à Paris. Par exemple, Paris Breakfast tea ou Paris-Ginza. Mais actuellement ce sont d’autres mélanges parisiens qui sont mis à l’honneur. En 2014, pour la venue de la Reine d’Angleterre, la ville de Paris a demandé à la marque de créer des thés incarnant Paris. Mariage Frères a alors composé trois thés correspondant aux différents moments de la journée.

 

Mariage Frères : feuilles du thé Matin Parisien
Mariage Frères : feuilles du thé Matin Parisien
Mariage Frères : thé Matin Parisien infusé
Mariage Frères : thé Matin Parisien infusé et feuilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Matin Parisien est prévu pour le petit déjeuner. Il s’agit d’un thé noir à feuilles entières, contenant des bourgeons dorés et une pointe de thé vert enrichi d’agrumes, avec des notes zestées de confiture de mandarine et d’orange.

 

Mariage Frères : feuilles de thé Paris Marais
Mariage Frères : feuilles de thé Paris Marais
Mariage Frères : thé Paris Marais infusé
Mariage Frères : thé Paris Marais infusé et feuilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris-Marais est une allusion au célèbre quartier de Paris, où se trouve d’ailleurs la maison historique de Frères Mariage. Le mélange, destiné à être bu l’après-midi, est basé sur un thé vert, parfumé au gingembre avec  de pétales de rose et une note d’agrumes

La troisième composition Paris Pleine Lune n’est pas vraiment un thé puisqu’il s’agit d’un rooibos qui peut être bu le soir. Il contient des parfums de fruits, épices, amande et miel.

 

Mariage Frères : Rooibos Paris pleine lune.
Mariage Frères : Rooibos Paris pleine lune.
Mariage Frères : Rooibos Paris pleine lune.
Mariage Frères : Rooibos Paris pleine lune infusé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Parti du thé s’intéresse à une autre facette de Paris. Son thé, La Sorbonne est une allusion aux années étudiantes et son prix très abordable le rend accessible à plusieurs cibles. C’est un thé noir boisé, parfumé à la châtaigne et aux fleurs de violettes.
Les maisons de thés étrangères implantées à Paris, comme Lupicia ou Tekoe, composent des mélanges exclusivement vendus dans la ville. Elles ont une autre image de la capitale et apportent un soin particulier au  visuel des feuilles de thés parfumés.

La maison Lupicia propose deux mélanges qui s’adressent clairement aux touristes et les proposent également sous forme de coffret duo, cadeau souvenir.
Bienvenue à Paris est un mélangé basé sur un thé noir parfumé à la rose et aux fruits, avec des fleurs bleues, blanches et rouges pour un aspect visuel très français.
Le thé Bonaparte, est plus une allusion à la rue où se trouve la boutique qu’à un parti pris bonapartiste. C’est un mélange de darjeeling et de thé vert japonais.

Lupicia : boîtes de thé Bienvenue à Paris et Bonaparte.
Lupicia : boîtes de thé Bienvenue à Paris et Bonaparte.

 

La marque de thé suisse, Tekoe a choisi de créer six thés parisiens vendus dans la boutique gare de Lyon. Trois sont basés sur du thé vert et trois sur du thé noir. Ce large choix  permet à chacun de trouver un Paris à son goût. (voir la liste en fin d’article). Des coffrets souvenirs ont été composés sur la base de trois des six thés parisiens, afin de pouvoir rapporter chez soi un souvenir de la ville.
French Kiss, par son nom, en dit long sur la vision que les suisses ont de Paris. Il s’agit d’un thé vert fruité, parfumé à la fraise, framboise et rose contenant des décorations de sucre… en forme de cœur.

Tekoe, thé French Kiss infusé avec feuilles
Tekoe, thé French Kiss infusé avec feuilles
Tekoe, feuilles du thé French Kiss
Tekoe, feuilles du thé French Kiss

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les amants du Pont neuf  est également une allusion au Paris ville de l’amour, spécialement à ce pont où les touristes amoureux accrochent un cadenas symbole de leur attachement. Ce thé vert  gourmand, est parfumé avec des morceaux de mangue confits, des pépins de raisins, pétales de roses, carthame, fleur de souci.

Tekoe, feuilles du thé Les amants du Pont Neuf
Tekoe, feuilles du thé Les amants du Pont Neuf
Tekoe,  thé Les amants du Pont Neuf infusé avec feuilles
Tekoe, thé Les amants du Pont Neuf infusé avec feuilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jazz in Paris joue sur un autre créneau, celui du Paris musique qui a joué rôle important dans l’essor du jazz. On est donc sur une base de thé noir, agrémenté de pépites de cacao et de chocolat blanc, de rose, de poivre, de  vanille, de beurre de cacao et de fleurs de Carthage.

Tekoe, feuilles de thé Jazz in Paris
Tekoe, feuilles de thé Jazz in Paris
Tekoe, thé Jazz in Paris infusé avec feuilles
Tekoe, thé Jazz in Paris infusé avec feuilles

 

 

 

 

 

 

 

 
Ces exemples ne sont pas exhaustifs mais montrent bien que chaque marque de thé donne une vision très différente de Paris. Ce qui en définitive correspond bien à cette ville qui a mille et un visages et finira par devenir la capitale du thé parfumé…

 

LISTE DES THES ESTAMPILLES PARIS

GEORGE CANNON
Paris est une fête : préparation : eau à 75°C et infusion de 3mn – 7,80€ les 100gr
DAMMANN FRERES
Jardin du Luxembourg : préparation : eau à 95°C et infusion de 4mn – 14,50€ les 100gr
Jardin des Tuileries : préparation : eau à 95°C et infusion de 4mn – 14,50€ les 100gr
Jardin du Trocadéro : préparation : eau à 95°C et infusion de 4mn – 14€ les 100gr
MARIAGE FRERES
Matin Parisien : préparation : eau à 95°C et infusion de 5mn – 15€ la boîte de 100gr
Paris-Marais : préparation : eau à 95°C et infusion de 3mn – 15€ la boîte de 100gr
Paris Pleine Lune : préparation : eau à 95°C et infusion de 5mn – 14€ la boîte de 100gr
TEKOE
French Kiss : préparation : eau à 85°C et infusion de 2-4mn – 10,89€ les 100 gr
Les amants du Pont Neuf : préparation : eau à 85°C et infusion de 4mn – 10,89€ les 100 gr
Jazz in Paris  : préparation : eau à 90°C et infusion de 4-5mn – 12,10€ les 100 gr
Pomme d’amour  : préparation : eau à 85°C et infusion de 2-4mn – 10,89€ les 100 gr
Kir Royal  : préparation : eau à 90°C et infusion de 4-5mn – 10,89€ les 100 gr
Parfum des Anges  : préparation : eau à 90°C et infusion de3-4 mn – 14,95€ les 100 gr
LE PARTI DU THE
La Sorbonne  : préparation : eau à 95°C et infusion de 5mn – 6,20€ les 100 gr
LUPICIA
Bienvenue à Paris : préparation : eau à 95°C et infusion de 2 à 2mn30 – 5,50€ les 40gr et 9,50€ la boîte
Bonaparte : préparation : eau à 95°C et infusion de 1 à 1mn30 – 6€ les 40gr et 9€ la boîte

Le goût de la Saint-Valentin

Connaissez-vous Amore, Casanova, l’Attrape cœur, Rouge Baiser ou Rose Darjeeling ? Non ? Pourtant, le 14 février, le must du must sera sûrement de recevoir l’un de ces thés en cadeau… ou de l’offrir !

Boîtes de thé Amore de chez Damman Frères
Boîtes de thé Amore de chez Damman Frères

Ces noms sont quelques exemples très parlants de mélanges parfumés, mis en avant pour la Saint-Valentin. Depuis l’an passé, les marques de thé rivalisent de créativité autour de l’événement : autant dans le packaging que dans la composition du thé parfumé. Mais au fait, quel goût a un thé de la Saint-Valentin ? Regardons ce que proposent les principales marques.

Commençons par les plus anciennes maisons.

Depuis 3- 4 ans, Dammann Frères met en avant pour l’occasion le thé Amore, présenté dans une boîte très chic, blanche avec des fleurs roses-rouges sur l’étiquette. Le nom italien est évocateur et la composition correspond à ce que l’on peut attendre d’un thé de Saint-Valentin : thé noir parfumé avec des pétales de fleurs (dont la rose), des notes d’amande grillée, d’héliotrope et de chocolat. Le tout,  accompagné d’huiles essentielles de bergamote, de rose et de poivre… afin de donner un peu de piment à ce thé.

Thé Rouge Baiser, fabrication spéciale Saint-Valentin de chez George Cannon
Thé Rouge Baiser, fabrication spéciale Saint-Valentin de chez George Cannon

La démarche de  la maison Georges Cannon diffère. Elle a d’abord puisé dans son fonds deux thés fruités qu’elle possédait, aux noms très évocateurs, et collant parfaitement avec la thématique du 14 février.
Le thé Casanova, créé en 1991, est un mélange de thés noirs de Chine et de Ceylan, réhaussé d’arômes de rhubarbe, de fruits rouges et exotiques, d’épices, de jasmin, de vanille et agrumes et des morceaux de fruits et bien sûr de pétales de fleurs.
Rouge Baiser existe depuis 2012. Il est composé de thés verts sencha et chunmee de Chine, de rooibos d’Afrique du Sud, avec des arômes de citron, vanille, caramel, fleurs, fruits rouges et noirs et des morceaux de papaye et pétales de fleurs.

Feuilles de thé du mélange Rouge Baiser, fabrication spéciale Saint-Valentin de chez George Cannon
Feuilles de thé du mélange Rouge Baiser, fabrication spéciale Saint-Valentin de chez George Cannon

 

Cette année, après le thé noir et thé vert parfumés, la maison a décidé pour l’occasion de satisfaire les amateurs de oolong avec Thé mon amour.
Ce oolong a été parfumé avec des fleurs (rose, orchidée, violette, bleuet), des fruits (poire, fraise, orange), des épices (vanille, cardamome, gingembre), du cacao, du miel, et des mini coeurs en sucre.

Thé Mon amour, fabrication spéciale Saint-Valentin de chez George Cannon
Thé Mon amour, fabrication spéciale Saint-Valentin de chez George Cannon

 

Sublime tea red, Paris over the rainbow©, thé de Saint-Valentin 2015 de Mariage Frère 2015.Pour la Saint-Valentin 2015, Mariage Frères propose Sublime Red Tea – Paris Over the Rainbow©, présenté dans une boîte rose-rouge avec un cœur dessus. Outre son nom international qui assurera un succès également auprès des touristes qui visitent Paris, ce thé se distingue par sa composition. Ce n’est pas vraiment un thé puisqu’il s’agit d’un rooibos qui peut donc être bu le soir puisqu’il ne contient pas de théine. Il est évidemment accompagné des incontournables pétales de roses mais c’est là l’originalité, il contient des arômes de barbe à papa !

 

 

 

Boite à thé-musicale, Thé Amore, fabrication spéciale Saint-Valentin de Betjeman & Barton
Boîte à thé musicale, fabrication spéciale Saint-Valentin de Betjeman & Barton
Thé des amours : Thé Amore, fabrication spéciale Saint-Valentin de Betjeman & Barton
Thé des amours, fabrication spéciale Saint-Valentin de Betjeman & Barton
Biberon-boite à thé, fabrication spéciale Saint-Valentin de Betjeman & Barton
Biberons-boîtes à thé, fabrication spéciale Saint-Valentin de Betjeman & Barton

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’occasion, Betjeman & Barton a proposé pendant plusieurs années des Love Biberon à remplir du thé de son choix. Depuis 2013, la maison a créé un thé au nom sans équivoque : Thé des amours. Il s’agit d’un mélange de thés noir et vert de Chine, avec des arômes de fruit de la passion, mangue, ananas et orange, parsemé de fleurs de Jasmin. Là où la proposition se distingue des autres, c’est dans le choix de la boîte qui abrite le thé. En effet, ce thé peut être offert dans un biberon ou dans une boîte à thé qui fait également une boîte à musique et joue à You are the sunshine of my life.

 

 

Feuilles de thé de Attrape coeur, créé spécialement pour la Saint-Valentin, chez L'Autre thé
Feuilles du thé l’Attrape coeur, de chez L’Autre thé

L’Attrape cœur est un best-seller de Boris Vian  Salinger mais également une des meilleures ventes de la maison L’Autre Thé. Ce thé parfumé créé par la maison existe depuis plusieurs années mais c’est réellement depuis l’an passé que la marque a choisi de le mettre en avant pour l’occasion. Il est composé de thé vert sencha et noir de Chine, parfumé au litchi, rose, pêche et d’une note de framboise.

L'Attrape coeur, infusé, création spéciale Saint-Valentin, de chez L'Autre thé
L’Attrape coeur, de chez L’Autre thé

Boite de thé , lAttrape coeur, création spéciale Saint-Valentin de chez L'Autre thé

 

 

Le Palais des thés a composé un coffret spécial, contenant 3 boîtes de thé, dites Thés des amants et permettant d’être bus à tout moment de la journée. La démarche est amusante car la marque n’a pas opté pour la note fleurie de pétales de rose attendue mais a appliqué un même mélange à 3 thés différents. Le thé noir, le thé vert et le rooibos sont parfumés avec de la pomme, de l’amande, de la cannelle, de la vanille une pointe de gingembre. Et pour être pleinement dans l’esprit de la fête, le 4e tiroir du coffret contient une boîte de sucres roses en forme de cœurs.

Coffret Saint-Valentin Thé des amants du Palais des thés
Coffret Saint-Valentin, Thé des amants, du Palais des thés

 

La maison de thé japonaise Lupicia propose de composer sois même son coffret de deux ou trois boîtes. Deux des thés sont  clairement estampillés 14 février, la notion de rose est donc de mise. Le Rose Darjeeling, un thé noir parfumé avec des pétales de roses tandis que Rosé Royal, est un thé noir parfumé à la fraise et s’inspirant d’un vin pétillant.

Coffret Lupicia pour la Saint-Valentin
Coffret Lupicia pour la Saint-Valentin

 

Après ce petit tour d’horizon des marques de thé, on peut en conclure que les couleurs rose et rouge sont de mise sur le packaging d’un thé Saint-Valentin. Quant au mélange, une note fleurie (rose, jasmin) et/ou épicée (gingembre, poivre) s’avère incontournable.

Ces thés sont avant tout l’occasion pour les marques de se mettre en avant. Et évidemment, rien n’empêche l’amateur de thé de choisir dans la théothèque de son marchand de thé favori, un thé évoquant le souvenir d’une belle rencontre ou d’en tester un nouveau pour l’occasion…

Liste et prix des thés Saint-Valentin présentés dans l’article  :

Amore de chez Dammann Frères
Boîte de 80 gr : 9,90€ et en vrac : 6,50€ /100gr
Préparation : eau à 85°C et infusion : 4-5 mn
Thé des amours de chez Betjeman & Barton
Préparation : eau à 90°C et infusion : 4-5 mn
Boîte musicale vide avec mécanisme d’une contenance de 120 gr à 15,60€ et en vrac : 6,27€ /100gr
Le Biberon Love : 12,80€
Sublime red tea® – Paris over the rainbow® de chez Mariages frères
Préparation : eau à 95°C et Infusion de 5 mn
Le flacon de 90 gr : 26€
L’Attrape-Cœur de chez L’Autre Thé
Préparation : eau à 80°C et infusion de 3 mn
Boîte de 100 gr : 10,30€ et en vrac : 6,5€ /100gr
Les 3 thés de chez Georges Canon
Rouge Baiser
Préparation : eau à 75°C et infusion de 3 mn
Boîte-tube: 11,90€/100gr et en vrac : 6,90€ /100gr
Casanova
Préparation : eau à: °C et infusion de 3 mn
Boîte -tube : 10,40€/100gr et en vrac : 6,30 €/100gr
Mon amour
Préparation : eau à 75°C et infusion de 3 mn
Boîte ronde: 15€/100gr et en vrac : 7,90€ /100gr
Les 3 Thés des Amants du Palais des thés
Thé noir des Amants : eau à 95°C et infusion de 4 à 5 mn
Thé vert  des Amants : eau à 75°C et infusion de 4 à 5 mn
Rooibos Thé des Amants : eau à 95°C et infusion de 5 mn
En vrac : 7,50 € /100gr et le coffret : 3 boîtes de 30g de thé + 1 boîte de coeurs en sucre : 19€
Les 2 thés du Lupicia
Rosé Royal
Préparation : eau à 95°C et infusion de 3mn
Prix en vrac : 9€ /50gr
Rose Darjeeling
Préparation : eau à 95°C et infusion de 3mn
Prix en vrac : 6€ /50gr
Le coffret contenant les 2 thés (selon le choix) 19€ ou 22,50€

Le thé vert

Feuilles du sencha de Uji, Soen 1738

Les français consomment essentiellement du thé noir mais ces dernières années, les vertus prêtées au thé vert ont développé sa présence dans l’hexagone. Ce thé non oxydé est essentiellement produit en Chine et au Japon. Les deux pays utilisent des procédés de fabrication différents qui expliquent pourquoi le thé vert japonais et le thé vert chinois ont des goûts si éloignés.

Comment est-il fabriqué ?

La fabrication diffère selon les deux principaux pays producteurs et consommateurs de thé vert : le Chine et le Japon. Il reste un point commun : le thé vert ne subit pas de flétrissage, les feuilles sont directement chauffées pour éviter l’oxydation et fixer les arômes.

La fabrication du thé vert en Chine

Les feuilles juste cueillies sont séchées à l’air chaud. La récolte est torréfiée à 100°C afin d’empêcher l’oxydation. L’humidité s’évapore et les feuilles ramollies vont ensuite être roulées, généralement sur des tables de bambou. Elles seront de nouveau séchées, mais à plus faible température, aux alentours de 70°C.
L’étape suivante est celle du roulage. Soit on les roule une seconde fois, soit on les sèche directement.
Les feuilles sont roulées de différentes façons : en boule (cf. le Gunpower), en forme d’aiguilles (sencha japonais), de graines, de perles, etc.

La fabrication au Japon, le thé vert représente 99% de la production de thé

La méthode japonais est basée sur l’étuvage. Les feuilles sont chauffées directement après la récolte à la vapeur, dans des machines. Elles vont être assouplies grâce à la vapeur puis malaxées et roulées à différentes températures. On évite ainsi l’oxydation et cela donne au thé vert japonais sa couleur et ses saveurs si particulières.

Quels sont les pays producteurs de thés verts ?

La Chine, le Japon, Taïwan, la Corée, la Thaïlande, le Sri Lanka, le Ceylan, le Vietnam, l’Indonésie et l’Inde.

Quels sont les thés verts les plus célèbres?

Les thés verts chinois les plus connus :

Le Long Jing ou Lung Ching (Puit du dragon). C’est le thé vert préféré des chinois. Son parfum est végétal, avec à la dégustation des notes de châtaigne et vanille.


Le Chun Mee (Sourcil de vieil homme). Surtout produit dans le Hunan. Il doit son nom à la ressemblance existant entre sa feuille et le dessin d’un sourcil. Les feuilles sont petites et fines.


Le Gunpower (Thé perlé). Il doit son nom à la forme de ses feuilles roulées en petite billes. Essentiellement exporté dans les pays du Maghreb et subsahariens pour fabriquer le thé à la menthe il est fabriqué dans les provinces d’Anhui et du Zhejiang


Le Thai Ping Hou Kui (Premier singe de Thai Ping). Selon une légende, des macaques sont dressés à aller cueillir les feuilles car les théiers sont situés sur des montagnes très escarpées. Ses feuilles sont longues et plates. Le parfum est végétal et minéral avec, pour certains thés, des notes d’orchidées.

Les thés verts japonais les plus connus :

Le Sencha : thé vert le plus consommé au Japon, représente 70% de la production nationale de thé vert japonais. Les feuilles ont la forme d’aiguilles et sont brillantes.


Le Bancha : (thé ordinaire). Sencha bon marché, souvent fabriqué à partir de la 4e récolte de l’année.


Le Genmaïcha : c’est un bancha – parfois même du matcha – au riz grillé auquel peut être ajouté du maïs soufflé. Infusé il a un goût de céréales accompagnées de notes végétales.


Le Hojicha : (thé vert grillé). Il s’agit d’un sancha ou bancha dont on a fait griller les feuilles à 180°C, ce qui explique sa couleur brune. Arôme boisé, faible en théine, peut être consommé le soir.


Le Gyokuro : (perle ou gouttes de rosée). Le thé japonais le plus réputé, il représente 1% de la production nationale. Ses feuilles ressemblent à des aiguilles de pin vernissées d’un vert foncé tirant sur le bleu.


Le Matcha : (poudre de thé amer). Il est traditionnellement utilisé pour la cérémonie du Cha-no-yu. Cette poudre de thé doit être fouettée pour produire une mousse avant d’être bue. Les matcha de moindre qualité sont souvent utilisés en cuisine, notamment en pâtisserie.

Les vertus du thé vert

Les bienfaits varient d’un thé vert à l’autre. Ils sont généralement riches en anti-oxydants et tanin. Le thé vert contient des catéchines, l’une d’elles l’ECGC, a une forte activité anti-oxydante qui agit notamment sur le mauvais cholestérol (1) et contribue à ralentir le vieillissement des cellules.
En 2010, une étude a montré que le thé vert agit de façon positive sur les tissus des yeux, surtout ceux de rétine.(2)

Comment préparer le thé vert ?

Pour les thés vert chinois :

La température ne doit pas être trop élevée car vous risquez de brûler les feuilles.
Le temps d’infusion est également important : une infusion trop longue développera une forte amertume.
Les first flush (récolte de printemps)
Temps d’nfusion : 4 à 5 mn
– Température : 70°C
Les autres thés vert chinois
Temps d’infusion : 3 à 5 mn
Température : 70°C
N’hésitez donc pas à demander des précisions à votre vendeur de thé.

Pour les thés vert japonais

Soyez très attentifs à la température de l’eau. Trop chaude, elle risque de brûler les feuilles ou rendre le thé amer en l’infusant trop longtemps.
Les grands crus (récolte de printemps)
Infusion : 1 à 2 mn
Température : vous pouvez descendre jusqu’à 50°c
Les autres thés vert japonais
Temps d’infusion : 2 mn
Température : 70°C
N’hésitez donc pas à demander des précisions à votre vendeur de thé et à réaliser des tests !

Conservation d’un thé vert

Le thé vert n’est pas fait pour être conservé très longtemps. Idéalement, il faudrait le consommer dans l’année pour bien profiter de toutes ses saveurs. Pour optimiser sa conservation, rangez le dans des boîtes bien hermétiques. Pour les grands crus, n’hésitez pas à les mettre au frigo.

Le thé bleu vert : le oolong

La famille oolongs (ou wulong) s’illustre par la grande variété aromatique des thés qui la composent. Généralement ce sont des thés doux et très aromatisés, l’idéal pour passer des thés parfumés aux thés naturels en douceur.
Les oolongs sont dits bleu-vert (Qing Cha) car les feuilles après infusion ont des reflets de ces deux couleurs. Leur goût est parfois proche du thé vert, parfois du thé noir, selon le taux d’oxydation qu’ils ont subi.

Feuilles roulées de oolong milky de Chine
Feuilles roulées de oolong Milky de Chine

Comment est fabriqué le thé oolong ?

Le oolong, est le plus souvent fabriqué à partir d’espèces de théiers à grandes feuilles. Les jeunes pousses vont être écartées et les cueilleurs vont se concentrer sur les feuilles plus matures. Néanmoins, pour certains grands crus, on va garder les jeunes pousses.
Il existe deux façons de fabriquer ce thé, façon chinoise ou taïwanaise, c’est le pourcentage d’oxydation de la feuille qui les distingue.

La méthode chinoise

Le flétrissage : Durant 1 à 4 heures les feuilles sont exposées au soleil, puis stockées dans une pièce fraiche et humide.
L’oxydation : Cette étape est donc très délicate est décisive car c’est là que se décide le goût du futur thé, que les arômes vont se révéler.
Les feuilles flétries sont transportées dans une pièce fermée, ayant un taux d’humidité supérieur à 80°C, une température constante (de 22 à 25°C). Elles sont remuées, d’abord doucement et de plus en plus intensément afin que leurs bords se dégradent et qu’elles libèrent l’enzyme responsable de la fermentation.
Pour les thés chinois, l’opération d’oxydation peut durer une heure. La durée dépend du pourcentage d’oxydation recherché, qui varie entre 10 à 25%. Cela va donner des arômes végétaux et floraux au thé, proches des ceux des thés verts.

La torréfaction : L’étape de la fermentation terminée, on chauffe les feuilles à 200°C (jusqu’ à 260°C) dans des fours ou woks – entre 30 secondes et 5 mn – afin de stopper l’oxydation de la feuille.

Le roulage : Les feuilles attendries par les étapes précédentes sont soit justes froissées, soit roulées en perle ou en torsade, selon le thé souhaité.

La méthode taïwanaise

Pour la méthode taïwanaise, c’est le degré de fermentation des feuilles qui change.
L’oxydation des feuilles est de 60 et 70%, l’opération de fermentation-sudation va donc durer jusqu’à 2 heures. Il en résulte des thés fruités et boisés, proches des thés noirs.
Il existe également de vieux oolongs à Taïwan. Certains oolongs sont gardés plusieurs décennies, on les torréfie de nouveau tous les 2-3 ans afin de garder la saveur et le parfum du thé.

Quel que soit la méthode utilisée, la qualité des théiers, le terroir, l’époque de la récolte, les conditions climatiques ainsi que le savoir-faire du planteur seront décisifs dans la qualité du oolong obtenu.

Le prix des oolongs

Certains oolongs peuvent atteindre des prix très élevés, comme par exemple le Da Hong Pao. S’il provient d’un des 4 théiers datant de la dynastie Ming qui ont fait son succès, peut atteindre les 1 250 000$ le kilo. Néanmoins, on peut en trouver à des prix nettement plus abordables.

Quels sont les pays producteurs d’oolong ?

Traditionnellement ce sont Taïwan et la Chine (région du Fujian et Guangdong) qui produisent ces thés.
L’Inde du Nord en fabrique dans la région de Darjeeling, le Vietnam, le Laos et la Thaïlande en produisent également.

Quels sont les oolong les plus réputés?

Oolong - Tie Guan Yin de Chine
Oolong – Tie Guan Yin de Chine

Pour la Chine

Tie Guan Yin (du nom de la déesse de la compassion) :
Cultivé à l’origine dans la province du Fujian en Chine, il est également travaillé à Taïwan. Son oxydation va de 10 à 40% Il en existe donc une très grande variété et les crus les plus recherchés sont ceux du printemps et de l’automne. Ils s’illustrent généralement par des notes très fleuries.

Wu Yi Rou Gui : il porte le nom de montagne Wu Yi, située dans le nord du Fujian. Il est également appelé le Cannelier de Jade. Son degré d’oxydation est généralement de 60%, les feuilles sont bouclées et son parfum floral, boisé

Dahongpao : grande robe rouge, cultivé dans la région du Fujian, sur le Mont Wuyi. L’oxydation des feuilles est forte de 50 à 60% et les feuilles sont torsadées.

Pour Taïwan

– Dong Ding : il doit son nom de Pic Glacé, à la montagne où il est cultivé dans le comté du Nantou. Son degré d’oxydation oscille entre 20 et 40% et les feuilles sont roulées en bille. C’est un oolong les plus réputés, doux avec des notes fleuries.

Baï Hao, ce thé a été qualifié de Beauté orientale par la Reine d’Angleterre.
La récolte la plus prisée est celle de juin-août où un insecte attaque la feuille, créant une réaction chimique source de notes boisées et fruitées. Son degré d’oxydation oscille entre 50 à 70%. Il est apprécié pour ses notes de miel et d’épices

Ha li Shan, également appelé Milky oolong. Son oxydation est légère : autour de 15% et les feuilles sont roulées avec leur tige. Il est très apprécié pour ses notes lactées et beurrées.

Les vertus du thé oolong

La sélection des feuilles les plus matures pour sa fabrication en fait un thé faible en théine qui peut donc être consommés le soir.

Comment préparer le thé oolong ?

Infusion  : si le oolo,g est peu oxydé, on l’infuse 5 à 6 mn à 80°c. Si le oolong est très oxydé, il sera infusé 4 à 5 mn à 90°C.
Les feuilles peuvent être infusées plusieurs fois.

Le thé jaune

Souvent confondu avec des grands crus de thés verts ou blancs, le thé jaune est un thé rare, produit en très faible quantité. Cela explique ses prix très élevés. Egalement connu sous le nom de thé impérial, il provient de deux provinces de Chine : le Hunan et le Sichuan.

Comment est fabriqué le thé jaune ?

  • Pour le thé jaune, on récolte des bourgeons et la feuille avoisinant le bourgeon. Sa manufacture présente de nombreuses similitudes avec celle du thé vert chinois.
  • La torréfaction est réalisée dans un wok à l’étouffé, sous couvert de paille. A l’issu de cette opération, la récolte va être divisée en petits tas, recouverts d’un tissu humide ou d’un papier épais spécial, afin que les feuilles fermentent durant une vingtaine d’heures. Les feuilles, laissées entières sont alors roulées en aiguilles. Puis, elles sont séchées au four pendant environ 20 mn.
  • Pour la petite histoire, en Chine, sous les dynasties Qing et Ming, les paysans payaient souvent le tribut à l’Empereur en nature. Bien évidemment, les produits fournis à la cour devaient être de qualité exceptionnelle. On réservait donc à l’Empereur le meilleur des thés. En Chine, le jaune est la couleur symbolisant l’Empereur, le thé lui étant destiné est devenu dans le langage courant le Thé Jaune. D’ailleurs, le thé jaune est également appelé thé impérial.

Quels sont les principaux pays producteurs ?

Le thé jaune est produit en Chine.

Quels sont les grands crus ?

  • Le Jun Shan Yin Zhen : le thé chinois le plus réputé
    Il est cultivé dans la province du Hunan, sur une petite parcelle de l’ile de Jun Shan, située sur le lac Dong Ting.
    Son nom signifie, aiguilles d’argent du mont de l’empereur Jun. Les feuilles sont couvertes d’un duvet doré. Il est récolté une fois l’an, autour du 20 avril.
    Le Meng Ding Huangya : son nom signifie, bourgeons jaunes du Mont Meng.
    Il est cultivé dans la province du Sichuan, sur le Mont Meng (le pic masqué), car la brume toujours présente créé un climat très favorable à la culture du thé. Ses feuilles ont des reflets vert-jaunâtres.

Les vertus du thé jaune

  • Riche en anti-oxydants, le thé jaune contient peu de tannin, il est donc doux pour l’estomac.

Comment préparer le thé jaune ?

  • Température :70 à 80°C
    Infusion : 4 à 5 mn
    L’utilisation d’un gaiwan (tasse chinoise à couvercle) est recommandée pour déguster ce thé.
    Plusieurs passages possibles sur les feuilles.