Le thé blanc

Le thé blanc est très délicat, tant dans sa fabrication que par ses qualités gustatives. Sa liqueur est généralement d’un jaune clair ou d’un vert très pâle qui n’empêche pas qu’elle soit très parfumée et riche en arômes. Il est produit à petite échelle et on lui prête également des vertus pour la santé.

Comment est fabriqué le thé blanc ?

Contrairement au thé noir ou thé vert, le thé blanc subit peu de transformation ce qui n’empêche pas que  sa fabrication s’avère très délicate. Il doit son nom à l’aspect duveteux des bourgeons presque blanc qui sont généralement utilisés pour sa fabrication.

Récolté essentiellement au printemps, il requiert des conditions climatiques spécifiques en termes d’humidité de l’air et d’ensoleillement. Le planteur doit donc être très attentif à la météo.

La cueillette : Idéalement, seuls les bourgeons et les deux feuilles adjacentes sont sélectionnés. Sa récolte reste manuelle.

Le flétrissage : Une fois récolté, le thé est étalé sur des claies de bambou ombragées pour un flétrissage. L’opération va durer plus ou moins longtemps (en moyenne 2 jours), selon les conditions climatiques.

Le séchage : Une fois l’humidité évaporée le thé va être séché très rapidement.

Quels sont les principaux pays producteurs ?

La Chine en produit de nombreux.  En Inde, il est cultivé dans la région du Darjeeling. On en trouve également au Sri Lanka, en Malawi, au Kenya et au Japon (Yame Fukuoka et Shira Cha).

Quels sont les grands crus ?

Les deux plus célèbres grands crus de thé blanc sont :

Le Bai Hao Yin Zhen qui provient du Fujian (Chine). Il est également connu en France sous le nom d’Aiguilles d’argent. Il est fabriqué à partir des bourgeons blancs duveteux, ce qui explique sa rareté et son prix élevé.

Bai Mu Dan ou (Pai Mu Tan) doit son autre nom de pivoine blanche au fait qu’une fois infusé, il libère un arôme qui rappelle celui de la pivoine. Ce thé blanc est fabriqué à partir de bourgeons fermés et des deux feuilles adjacentes

Pour les crus d’exception; la récolte est concentrée sur une quinzaine de jour au printemps. Généralement, ce sont les premières récolte de l’année, après la dormance des théiers.

Thé blanc : Yin Zhen

Thé blanc : Yin Zhen

Les vertus du thé blanc

Le thé blanc étant fabriqué à partir de bourgeons et de jeunes feuilles, il contient beaucoup moins de théine que les thés vert ou noir. Il est également peu tannique.

Considéré comme très rafraichissant, il est bu frais lors des grandes chaleurs en Chine.

Sa forte concentration en polyphénols et méthylxanthines laisse penser qu’il favorise la perte de poids.

Comment préparer le thé blanc ?

Infusion . les bourgeons réclament un temps d’infusion assez long, entre 5 et 10 mn. Plusieurs infusions sont possibles.

Préparation : généralement de 60 à 70°C