Souvent confondu avec des grands crus de thés verts ou blancs, le thé jaune est un thé rare, produit en très faible quantité. Cela explique ses prix très élevés. Egalement connu sous le nom de thé impérial, il provient de deux provinces de Chine : le Hunan et le Sichuan.

Comment est fabriqué le thé jaune ?

  • Pour le thé jaune, on récolte des bourgeons et la feuille avoisinant le bourgeon. Sa manufacture présente de nombreuses similitudes avec celle du thé vert chinois.
  • La torréfaction est réalisée dans un wok à l’étouffé, sous couvert de paille. A l’issu de cette opération, la récolte va être divisée en petits tas, recouverts d’un tissu humide ou d’un papier épais spécial, afin que les feuilles fermentent durant une vingtaine d’heures. Les feuilles, laissées entières sont alors roulées en aiguilles. Puis, elles sont séchées au four pendant environ 20 mn.
  • Pour la petite histoire, en Chine, sous les dynasties Qing et Ming, les paysans payaient souvent le tribut à l’Empereur en nature. Bien évidemment, les produits fournis à la cour devaient être de qualité exceptionnelle. On réservait donc à l’Empereur le meilleur des thés. En Chine, le jaune est la couleur symbolisant l’Empereur, le thé lui étant destiné est devenu dans le langage courant le Thé Jaune. D’ailleurs, le thé jaune est également appelé thé impérial.

Quels sont les principaux pays producteurs ?

Le thé jaune est produit en Chine.

Quels sont les grands crus ?

  • Le Jun Shan Yin Zhen : le thé chinois le plus réputé
    Il est cultivé dans la province du Hunan, sur une petite parcelle de l’ile de Jun Shan, située sur le lac Dong Ting.
    Son nom signifie, aiguilles d’argent du mont de l’empereur Jun. Les feuilles sont couvertes d’un duvet doré. Il est récolté une fois l’an, autour du 20 avril.
    Le Meng Ding Huangya : son nom signifie, bourgeons jaunes du Mont Meng.
    Il est cultivé dans la province du Sichuan, sur le Mont Meng (le pic masqué), car la brume toujours présente créé un climat très favorable à la culture du thé. Ses feuilles ont des reflets vert-jaunâtres.

Les vertus du thé jaune

  • Riche en anti-oxydants, le thé jaune contient peu de tannin, il est donc doux pour l’estomac.

Comment préparer le thé jaune ?

  • Température :70 à 80°C
    Infusion : 4 à 5 mn
    L’utilisation d’un gaiwan (tasse chinoise à couvercle) est recommandée pour déguster ce thé.
    Plusieurs passages possibles sur les feuilles.

Recommended Posts