Histoire du thé Légendes du thés

Le moine indien qui inventa le thé

La légende la plus répandue veut que ce soit l’Empereur Shen Nong, père de l’agriculture et la médecine chinoise qui ait découvert le thé. Il existe également une autre légende que je vous donne à méditer.

Au 6e siècle avant notre ère, le prince Dharma quitta l’Inde pour aller enseigner le bouddhisme en Chine. Il y fonda, sous le nom de Bodidharma, l’école Chan, qui sera également à l’origine de l’école zen au Japon.
En 527, il décide de s’installer à Henah, dans un temple du Mont Song. Après 9 années de méditation, le sommeil s’empara de lui. A son réveil, il prit une mesure radicale pour que cela ne se reproduise jamais. Il se coupa les paupières.
Quelques années après, en allant méditer, il remarqua un magnifique arbre près du temple. En s’approchant, il vit que les feuilles avaient la forme de paupières. Il décida de les goûter. II lui fut ensuite très facile de rester concentré pendant la médiation. Il fit alors le rapprochement entre les feuilles de l’arbre qui avaient poussées là où il avait jeté ses paupières et la qualité de sa méditation.
Bodidharma venait de découvrir le cha (le théier) et un moyen pour les moines de rester éveiller : boire du thé.

Feuille de thé